Après quelques tremblements de terre qui ont touché mon univers twittérien, j’ai vraiment eu envie de tout laisser quimper et de punir l’humanité entière en arrêtant d’écrire mes chefs-d’oeuvre.

BipCas

Mais il y a eu le 12 novembre, à la Penderie, grâce à un gentil  palmipède polynésien et ça ne s’oublie pas.

Et si j’ai effectivement pris un peu de recul dans mon métier d’écrivain pour mieux gérer ma vraie vie, je tiens aussi à ces amis qui n’ont plus rien de virtuel.Et d'autres qui le sont encore, mais plus trop et plus pour longtemps.

Comment les récompenser autrement que par mon génie scriptural ? Car il est HORS DE QUESTION que je fasse des chèques ! Faut pas déconner quand même! Ou que je paie en nature. Quoi que.

Donc c’est pour toi peuple chéri que j’écris l’article scientifique ci-dessous. Si toutefois vous lisez ce texte APRES le 22/12/2012 c’est que je pouvais m’abstenir de l’écrire. Ce qui aurait été dommage, convenez-en.

Sinon ce texte est dédié tout particulièrement au mec ci-dessus et à ses deux complices en bas de cette page.....

 

LA FIN DU MONDE PARFOIS C’EST RIGOLO. SI SI.

LoupPhoque2

 Comme vous le savez toutes et tous, la fin du monde est donc programmée pour le 21 décembre 2012 au lever du soleil. Soit à 8h47 du matin. Mais nuance il faut tenir compte du décalage de 7 heures avec l’heure mexicaine puisque il s’agit de l’heure maya. Donc la fin du monde aura lieu le 22 décembre à 15h47 de l’après-midi sauf exceptions :

- Pour les seuls journalistes, un autre astrologue maya célèbre, Nostradamus, a prévu que l’extinction des plus ignobles correspondrait à la formule suivante :  XX – C – II- VIII , mais je ne sais pas lire les chiffres romains, donc je ne développe pas.

- Egalement, par dérogation présidentielle, les loups-garous pourront retarder leur fin du monde au 28 décembre à la pleine lune. (Les loups-garous tiennent d’ailleurs à protester énergiquement qu’en dépit de la fin du monde, on fasse cependant coïncider la pleine lune avec le jour de la Saint Innocents. C’est très dévalorisant.)

Moi qui vous parle, j’ai déjà connu une fin du monde en tant que dinosaure. L’extinction des dix Nozors reste pour beaucoup d’entre vous un mystère jusque là pas éclairci mais c’est normal car ils sont éteints. En fait, je vais vous expliquer : y a un con qui était bourré et qui a coupé le disjoncteur à dinosaures par erreur, ce qui a provoqué leur extinction. C’est tout bête jurassiquement parlant!

Chaque fin du monde est différente de la précédente et de la suivante. Comme le disait récemment le philosophe Bernard Henri Lafindelmundo, «il n’y en a pas une pour racheter l’autre: toutes pourrites » .

Sinon les Mayas, rappelons-le, étaient de gros branleurs… La preuve ; ils n’ont tenu que jusqu’en 1200 avant d’être remplacés par les Aztèques, ou plus exactement par une coalition d’Aztèques et de hordes asiatiques, les fameux Aztèques-Tartares, dirigés par le redoutable Quetcheup Premier qui était le descendant pour le moins dégénéré en ligne directe du couple impérial , l’empereur Wasabi le Piquant et l’impératrice Harissa. Bref, une fin de race.

Mais qui étaient donc ces fameux mayas qui se la pètaient à faire des prédictions à deux balles ? En fait, les Mayas se permettaient de la ramener depuis toujours. Au départ, ils le faisaient pour faire leur kakou et draguer les filles, très naïves à l’époque. La plaisanterie favorite du jeune prince maya Patobasilicloalt, par exemple, était de leur dire « Si tu n’arrives pas à me faire redresser la pyramide, toi même et tes futurs enfants seront infertiles pendant 10 générations ». Et ça marchait le plus souvent, même si les pyramides mayas étaient quand même plus biscornues que leurs collègues égyptiennes ! Ah ces africains…

Les mayas étaient aussi des salopards qui ont lancé le mythe du trop célèbre calendrier maya.

C’est de leur faute si aujourd’hui certaines tribus contemporaines continuent à venir vous emmerder tous les ans avec leurs calendriers comme les facteurs, les éboueurs, les pompiers, les odieux du stade, les coopératives scolaires  etc..

Les Mayas aimaient bien aussi se déguiser en abeilles. Et c’est d’ailleurs ce qui a causé leur perte. Les Aztèques pour les supplanter et leur péter la tronche se sont inspirés de la technique célèbre chez Homère qui a causé la perte des Troyens mais réalisé la fortune de MacAfee : la technique dite « du cheval de Troie ».

Deux aztèques très grands, très longs mais aussi très laids – notez ces détails qui ont leur importance pour la compréhension de ce récit- se sont fait passer pour souffrants et ont demandé à rentrer dans Mayacity, jolie ville jumelée avec Brest en raison de leurs ressemblances, pour se faire soigner. L’un toussant et soufflant comme un loupphoque, l’autre boitant bas en se tenant le dos.

Les deux Mayas l’abeille qui surveillaient l’entrée, pleines de pitié et de compassion, se sont laissées attendrir et leur ont ouvert en grand les portes et là, terrible tragédie, l’affreux long asthmatique et l’affreux long à sciatique ont fait rentrer leur potes par une entrée secrète et se sont précipités sur les gentilles Mayas-l’abeille et les ont prédateurisées avant de jeter leurs petits cadavres dans la rade en criant «on leur a pété la ruche».

Cette journée est encore célébrée aujourd’hui au Mexique sous le nom de la Guêpe-Rade.

Alors, vous comprendrez bien que des mecs suffisamment neuneus ( ouin-ouins pour nos lecteurs helvétiques)  pour se faire avoir comme des bleus par un stratagème aussi grossier ne me semblent pas être les meilleurs experts pour venir donner des leçons de fin du monde à nos civilisations éclairées.

Donc à mon avis, leur calendrier ne vaut pas mieux: du pipeau! De la roupignole de sansonniole!

Si toutefois la fin du monde avait bien lieu le 21 décembre 2012 prochain, ce ne serait que pur hasard à mon avis, mais en tout état de cause, je vous rappelle à toutes fins utiles les conseils du Ministère du Redressement Apolcalyptique à suivre impérativement :

- Ne buvez pas trop quand même car les secousses telluriques peuvent vous rendre malades et vous faire vomir sur la couette;

- Par contre faisez l’amour comme des bêtes car ces mêmes secousses telluriques peuvent être tout à bénéfiques pour une union épanouie et remplacent avantageusement la machine à laver sans consommer de courant.

Sinon, comme beaucoup de parents l’oublient encore trop souvent, n’oubliez pas de rappeler à vos enfants qu’en cas de fin du monde, il faut toujours attendre trois heures avant de se baigner sans risque.

A part ça, si la fin du monde pouvait ne concerner que les cons, ça nous arrangerait quand même pas mal pour regagner un peu d’espace vital.

Mais comme on dit chez Twitter #JDCJDR ….

Joyeuses fêtes de fin du monde et d’année à vous tous !

 

 

0-TRIO